Vallée de la Bruche

Circuit en camping-car en Lorraine de


Lorraine - Entre le Plateau lorrain et la plaine d'Alsace, à cheval sur des massifs gréseux et cristallins, ce circuit en camping-car dans les Vosges moyennes vous emmène à travers les profondes vallées verdoyantes de la Bruche, de la Zorn et de la Mossig.

Couverte de nombreuses forêts de sapins et de hêtres, la région offre de multiples possibilités de promenades, agrémentées de haltes riches en souvenirs, aussi bien en Lorraine, comme à Saint-Dié, cité martyre qui fut tant defois détruite et toujours renaquit de ses cendres, qu'en Alsace, comme au château de Nideck, à Saverne, ville du cardinal de Rohan, ou encore à Phalsbourg, la pépinière des braves, qui vit naître en ses murs nombre de généraux, mais aussi le romancier pacifiste Erckmann.


Les étapes de ce circuit

Phalsbourgmusée à Phalsbourgaire de service à Phalsbourg

Phalsbourg a gardé de son passé militaire les portes de France et d'Allemagne, décorées d'armes et de trophées, ainsi qu'une place d'Armes sur laquelle donne l'hôtel de ville, du XVIIIéme siècle. Ce dernier abrite un musée, consacré notamment aux écrivains Erckmann et Chatrian, auteurs de l'Ami Fritz.

Prenez la D38 jusqu'à Lutzelbourg, située dans la vallée de la Zorn, qui prend sa source sur le revers occidental des Vosges gréseuses. La ville est dominée par les

ruines d'un château féodal, construit au XIIéme siècle, dont il ne reste plus qu'un

donjon d'où l'on a une belle vue sur la forêt de Saverne.

Longez le canal de la Marne au Rhin jusqu'à Saverne.

Savernerestaurant à Savernemusée à Saverneaire de service à Saverne

Saverne, ville épiscopale, a conserve quelques témoins de son brillant passé. L'église Notre-Dame bien qu'elle soit flanquée d'une tour romane du XIIéme siècle, est un édifice gothique dans lequel on peut admirer des vitraux dus à Pierre d'Andlau du XVéme et un panneau peint du XVéme représentant l'Assomption.

Cependant, Saverne s'enorgueillit surtout de son château, dont la reconstruction fut ordonnée en 1780 par le cardinal Louis René de Rohan. La façade Nord, de grès rose, sur le parc, s'agrémente de trois escaliers aboutissant à un avant-corps orné de huit colonnes corinthiennes. Le château

abrite un musée consacré à l'art et à l'histoire de la région.

Escaladez en camping-car la D171 vers le château du Haut-Barr tout proche.

Château du Haut-Barrrestaurant à Château du Haut-Barraire de service à Château du Haut-Barr

Le château du Haut-Barr, à 5 km de Saverne, a été édifié en 1170 sur trois rochers dominant la vallée de la Zorn et la plaine d'Alsace. Démantelé en 1650, il conserve encore une porte d'enceinte, un donjon et une chapelle du XIIe S. restaurée.

Revenez sur vos pas à Saverne puis prenez la N4 pour Marmoutier.

Marmoutiermusée à Marmoutier

De l'ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Léobard en 589, on peut voir l'église dont la façade Ouest date du XIIéme siècle. De style roman, l'église est construite en grés rouge aux tons chauds, et ornée de bandes et arcatures lombardes; elle présente un clocher carré et deux tours d'angle octogonales. L'intérieur, gothique, est décoré de boiseries Louis XV, de stalles à dais de la même époque et d'orgues portant la signature de Silbermann (1710).

A partir de là, vous vous enfoncerez dans les profondes vallées d'abord du Mossig jusqu'à Wangenbourg.

Wangenbourg-Engenthal

Wangenbourg est une station estivale installée au milieu de prairies dominées par les pentes boisées du Schneeberg. On accéde au château des seigneurs de Wangen par un petit chemin ombragé (15 mn de marche AR). Des bâtiments, érigés sur un piton rocheux de grès rouge aux XIIIéme et XIVéme siècles, on ne voit plus qu'un donjon crénelé, une grande salle avec une rangée de fenêtres et des armoiries gravées du XVIéme siècle. Au Sud-Ouest de la ville, un

sentier balisé conduit, à travers bois, au sommet du Schneeberg d'où l'on peut admirer un panorama étendu sur le mont Sainte-Odile, le Champ du Feu, le Climont, le Brézouard et

Strasbourg.

Prenez la direction de Niederhaslach, mais arrêtez-vous après quelques kilomètres pour vous arrêter sur le parking du château et des cascades du Nideck.

Château du Nideck

Situé dans un site boisé, on peut visiter les ruines du château et la cascade, qui se jette dans

un gouffre du haut d'une plate-forme. La promenade est un peu acrobatique parfois, mais toujours accessible.

Reprenez la route jusqu'à Niederhaslach. Là prenez à droite sur la N420 jusqu'à Schirmeck.

Schirmeckmusée à Schirmeckaire de service à Schirmeck

Situé au centre de la vallée de la Bruche, ce gros bourg est entouré de forêts de sapins. On peut y voir les ruines du château que les Suédois détruisirent en 1633, ainsi que le clocher en grès rouge de l'église construite dans le style gothique au XVIIIéme siècle.

La route le long de la Bruche jusqu'à St-Blaise-la-Roche où vous prendrez la D424 jusqu'à Ranrupt. A la sortie du village prenez la D214 jusqu'au Champ de Feu.

Le Champ du Feu

Ce plateau marque la frontière entre les pays de dialectes alsacien et lorrain. De la tour qui est érigée à son sommet, on jouit d'une vue remarquable sur les Vosges (le Donon, Sainte-Odile), la plaine d'Alsace et, au-delà, la Forêt-Noire.

Revenez sur vos pas et prenez la direction de Climont.

Climont

Le Climont se présente comme un sommet en forme de trapèze couvert de sapins. Avant d'y parvenir (1 h de marche), on passe par les fermes de Climont, autrefois habitées par des

membres d'une communauté anabaptiste: les mennonites, venus de Suisse.

Prenez la direction de Provenchères-sur-Fave puis de Saales.

Saint-Dié-des-Vosgesmusée à Saint-Dié-des-Vosges

Saales est une ancienne ville frontière entre la France et l'Allemagne, de 1871 à 1918. Elle est installée à l'extrémité d'un plateau où naît la Bruche. De la cité, il est facile de se rendre au Voyemont (1 h AR), sorte de pyramide que couronne un rocher appelé « la Roche aux Fées ». Du sommet, accessible par des marches taillées dans le roc, vue magnifique sur la vallée de la Bruche.

Revenez à Provenchèvres-sur-Fave puis suivez la direction de Saint-Dié.

Bien que la ville ait été fortement endommagée lors de la dernière guerre, il subsiste un bel ensemble architectural, constitué par la cathédrale, son cloître et l'église Notre-Dame. La cathédrale, en grès rose, présente une façade classique encadrée de deux tours du XVIIIéme siècle; dans son cloître gothique, on peut voir une chaire en pierre du XVéme siècle. L'église Notre-Dame, de style roman rhénan, est précédée d'un narthex ouvert sur quatre faces.



Donnez votre avis de camping-cariste