Vue des crêtes du Vercors depuis le Grand Veymont. Photo de Johan N. Le lac du Lauzon, dans le parc naturel des écrins Bord de route en Forez Vue depuis le château de Schirmeck. Photo de Cham. Château de Tournoël vu depuis Beauvalei. Photo de Matthieu Perona. Le puy de la Vache depuis le puy de Lassolas. Barrage de Roselend. Vue du Grand Bornand

L'Irlande en Camping-Car

Guide du voyage en Irlande

Héloïse nous a fait l'amitié de partager avec nous son carnet de voyage. Ils sont partis à quatre en camping-car cet été à la découverte de l'Irlande du Sud, à la recherche de paysages grandioses, de culture celtiques et médiévales, de shopping local, d’ambiance festive, et de découvertes gustatives. Suivez le guide !

Nous avons opté pour une traversée en Ferry, partant de Cherbourg à Rosselare. Les meilleurs prix que nous avons trouvés à cette époque (6 août 2011) étaient sur le site « Directferry.fr », avec la compagnie Irish Ferries. La traversée s’est faite de nuit, le départ étant à 18h et l’arrivée à 11h (heure locale). Étant partis à 4, notre parcours est orienté par des envies de paysages grandioses, de culture très ancienne (celtique, médiévale), de shopping local, d’ambiance festive, et de découvertes gustatives.


Jour 1 : Rosselare à Kilkenny (environ 100km)

Nous avions choisi cette première destination car il se déroulait, à Kilkenny, un festival d’art irlandais. Les paysages sur la route étaient plutôt monotones. Au passage, nous avons visité la « Jerpoint Abbey » (3€) près de Thomastown, les ruines d’une ancienne abbaye, et les « Dunmore Caves » (3€, visite guidée obligatoire, uniquement en anglais, mais avec un guide très sympathique et passionnant). Ces deux excursions étaient très intéressantes.

Nous sommes ensuite arrivés à Kilkenny dans les rues de laquelle nous nous sommes promenés, mais nous n’avons observé que peu d’animation vis-à-vis du festival. Nous nous sommes sustentés à la « Kyteler’s Inn », pub « touristique » mais qui vaut le détour. On y sert des repas à prix très abordables, variés mais aussi locaux, tels que le « stew » (à 4, l’addition s’élevait à 65€). Nous avons passé une nuit calme à côté d’un parking près de « St Mary ».


Jour 2 : Kilkenny

Matin : Nous avons visité plusieurs sites de Kilkenny. Nous nous sommes principalement promenés autour des églises et abbayes, les entrées étant à chaque fois payantes (3€ environ), tels que la « Black Abbey », la « St Canice’s Cathedrale ». Nous avons ensuite visité le château de Kilkenny (6€), mais nous avons trouvé celui-ci peu attrayant (pas beaucoup de choses à voir). On peut néanmoins se promener gratuitement dans le jardin du château.

Après-midi : Nous nous sommes mis en route vers la ville de Cashel pour visiter le fameux « Rock of Cashel » (6€), ruines d’un château médiéval qui offre une belle perspective sur la campagne environnante. Nous avons enchaîné sur le château de Cahir (figurant dans plusieurs films, dont Braveheart) qui pour un prix moindre (3€) est tout autant intéressant !

Soir : Nous avons pris la route et dormi dans le camping de Blarney (près de Cork) (40€ la nuit pour 4 personnes, avec électricité). Wi-fi (très lent), commodités bien entretenues.

Jour 3 : Blarney

Matin : Petit déjeuner traditionnel à Blarney, au « Mackey’s », le « Full Irish Breakie », copieux et délicieux (30€ pour 4). Visite du château de Blarney, lieu « touristique » et commercial mais qui offre malgré tout de beaux jardins et un chouette moment de promenade et de détente, agrémenté par la visite d’un grand château médiéval (10€).

Après-midi : visite de la distillerie « Jameson » (aussi appelée « Old Middleton Distillery »). Pour 13€ par adulte, nous avons droit à une visite guidée intéressante, mais fort teintée de « mercantilisme »… et à une dégustation de whiskey. Certains whiskeys vendus sur place sont rares et introuvables ailleurs… avis aux grands connaisseurs !

Soir : Nous avons décidé de ne pas passer par Cork, grande ville difficilement accessible pour les camping-cars. Nous avons pris la route et dormi le long de la mer, près de Ballinspittle.

Jour 4 : Kinsale

Le temps n’étant pas de la partie, nous avons fait beaucoup de route et peu de promenades le long de la « route des estuaires », de Kinsale à Skibbereen, en admirant malgré tout les magnifiques paysages qui s’offraient à nous. Nous sommes donc rapidement passés à « Mizen Head ». Attention ! sur toute cette route, très peu de parking (barrières de hauteur anti-camping-car !) et, pour aller à « Mizen Head » une route où il est très difficile de croiser des voitures. Si vous possédez un autre moyen de locomotion (scooter,…), je vous le conseille plus que vivement...

Le temps ne s’améliorant pas, nous avons pris la route vers Glengarriff et nous sommes arrêtés dans le camping « Downey », d’accueil agréable mais de faibles commodités peu entretenues… (30€ pour 4 avec électricité). Nous nous rendons compte que les visites « nature » sont hélas parfois compromises avec les averses abondantes du pays.

Jour 5 : Beara

Tour du ring de Beara, énorme péninsule rocheuse avec des paysages grandioses, entre verdure, collines et cascades, et paysages plus désertiques, abrupts. Une merveille pour les yeux ! Les routes sont plus praticables que dans les péninsules précédentes, et elles sont assez pauvres en touristes. À ne pas manquer !

Le soir, nous avons opté pour un camping à Killarney, le « Fleming’s White Bridge » (40€ par nuit pour 4 adultes + électricité). C’est de loin le meilleur camping dans lequel nous sommes allés pour le moment ! La réceptionniste nous a spontanément expliqué tout ce qu’il y avait à voir dans la région, en nous donnant les cartes et en pointant les facilités. Elle nous a également fourni quelques conseils pratiques pour faire le tour du « Ring of Kerry ».

Jour 6 : Killarney National Park

Découverte à vélo du « Killarney National Park », du Ross Castle, du Lough Leane. Parcours magnifique autour de ce grand lac, très aménagé et facile d’accès, peuplé de différents sites à visiter (le château, une abbaye, une cascade à grimper – si vous avez de bonnes jambes – !) qui se trouve au pied du massif de « MacGillycuddy’s Reeks ».

Promenade également dans la ville de Killarney, bourrée de touristes et de magasins en fonction. D’ailleurs tous nos guides nous incitent à ne pas faire de shopping dans cette ville, plus chère qu’ailleurs. Nous y avons cependant trouvé un excellent restaurant, « The Flesk » (un peu de tout, très bons poissons, 95€ pour 4), mais il faut être patient car la file d’attente à l’entrée peut être longue ! Nous avons fini la soirée au Buckley’s Bar qui propose des concerts de musique traditionnelle irlandaise certains soirs. Bonne musique mais peu d’ambiance au final !

Jour 7 : Ring of Kerry

Tour en camping-car du « Ring of Kerry » (Attention : tourner de Killarney vers la côte nord et redescendre par la côte sud est conseillé car c’est le sens des cars de touristes). Les paysages, même s’ils étaient très beaux, nous semblaient moins impressionnants que le « Ring of Beara », mais les routes y sont plus praticables.

Un petit passage dans la péninsule de Dingle et à Tralee (ville peu intéressante, industrielle), où nous passons la nuit sur un parking public.

Jour 8 : Limerick

Départ de Tralee vers Limerick (compter 2h) et balade autour de son château (10€ l’entrée). Vous pouvez facilement passer cette étape si vous n’avez pas le temps.

Route vers les « Cliffs of Moher » (depuis Limerick, 1h30 – 2h), des falaises aussi vertigineuses qu’impressionnantes ! Un site naturel à ne pas manquer ! Par contre, le parking coûte 6€ par adulte ! Si vous êtes en camping-car ceci dit, ils ne vérifient pas le nombre de passagers… à bon entendeur. L’entrée au site naturel lui-même n’est pas payante.

Après une très longue promenade autour de ces falaises, nous prenons la route vers Galway où nous passons la nuit sur le parking du port de plaisance (3€), sur « Dock road », où il est possible de prendre de l’eau et de l’électricité. Nous soupons dans un excellent restaurant au service aussi agréable que ses mets, le « Mc Swiggans ».

Jour 9 : Galway

Visite de Galway, partie médiévale et shopping. Nous écourtons celle-ci en début d’après-midi en raison de fortes pluies pour nous diriger déjà vers le Connemara, et choisissons le camping « Cong Caravan and camping park », d’accueil assez froid, commodités moyennement entretenues, WiFi gratuit, douches à 1€ pour 6 minutes.

Jour 10 : Clifden

Nous nous séparons en 2 groupes : deux d’entre nous restent dans le camping-car et font un tour du Connemara, des monts de « Joyce Country » à Clifden, en repassant par la côte sud ; et nous partons pour les îles d’Aran. Le ferry pour ces îles se prend un peu à l’ouest de Galway (réduction de 10% en réservant par internet) et le billet coûte 25€ par adulte. Cet investissement est bien rentabilisé car nous y faisons de très belles balades, admirons une colonie de phoques et nous promenons parmi les monuments d’Inishmor à ne pas manquer !

Jour 11 : Drogheda, près de Dublin

En fin de matinée, nous prenons la route pour la région de Dublin (un peu moins de 3h de route), et plus précisément vers le site de « Newgrange » près de Drogheda. Une fois sur place, nous avons la mauvaise surprise de ne plus pouvoir avoir accès aux sites, surpeuplés de touristes, et les guides nous conseillent de revenir le lendemain à l’ouverture (9h) car ces visites sont très prisées. Nous nous promenons donc dans les environs et découvrons quelques croix celtiques dans la ville de Kells. Nous dormons à 200m de l’entrée du « visitor center » de « Newgrange », sur le parking du « Newgrange Lodge », un bed&breakfast d’accueil chaleureux où nous pouvons passer la nuit pour 10€ (13€ avec l’électricité), et avons accès aux toilettes et au WiFi de l’établissement.

Jour 12 : Newgrange et Knowth

Visite de Newgrange et Knowth (l’accès se fait obligatoirement par le « visitor center » et ce sont des visites guidées en anglais uniquement, avec des guides passionnants si vous avez de la chance, 11€ par adulte). Ces visites prennent une demi-journée et sont très intéressantes pour les amateurs d’histoire, de « passé ».

Nos livres touristiques nous indiquent un endroit à ne pas manquer en dessous de Dublin, le site monastique de Glendalough. L’accès est gratuit (pour une fois !), mais nous n’avons pas estimé que cette visite valait les trois étoiles du guide… Cela peut être intéressant d’aller le découvrir si vous y passez, mais le site ne vaut pas spécialement la peine de faire un détour.

Nous campons à Dublin, au « Camac Valley » (29€ par nuit avec l’électricité, WiFi gratuit dans le camping, douches à 1€50 pour 6 minutes d’eau coulante non-stop). L’accueil était agréable et le responsable nous a fourni de nombreuses informations sur les moyens de rejoindre la ville et les facilités du coin. Un bus passe en face du camping et met environ 1h pour rejoindre le centre.

Jour 13 : Dublin

Visite en début d’après-midi de Dublin et balade dans la ville (Custom House, O’connell street, Trinity College, Temple bar, St. Stephen’s green, Christ Church Cathedral…). Visite guidée du château de Dublin (4€50 par adulte), en anglais. Il existe des visites dans d’autres langues, mais seulement certains jours et certaines heures (se renseigner à l’avance). Les explications nous ont éclairées sur le passé de l’Irlande et la façon dont eux-mêmes perçoivent les changements politiques du début du 20e siècle et leurs relations avec les autres pays d’Europe. Visite de l’intérieur de la St. Patrick’s Cathedral (5€50 – à nouveau nous sommes déçus du coût élevé par rapport à la visite). Nous passons d’ailleurs plusieurs visites en raison du coût de celle-ci (par exemple la Christ Church Cathedral à 6€).

Jour 14 : Dublin

Visite de l’intérieur du Trinity College (9€ - audioguides possibles) : Book of Kells, Old Library. La bibliothèque nous marque tout particulièrement par sa beauté et sa grandeur, mais la visite (libre) nous semble courte par rapport au prix. Visite du National Museum où nous retrouvons nombreuses objets dont les guides nous avaient fait par dans nos parcours (la broche de Tara,…). L’accès était gratuit, donc à ne pas manquer pour les amateurs d’histoire !

Shopping dans la ville.

Balade autour des monuments (James Joyce, Oscar Wilde,…).

Le soir, nous mangeons dans un délicieux restaurant à tapas proche de Grafton St (« Salamanca », 1 St Andrew’s St.) et passons la soirée dans le quartier du Temple Bar où nous oscillons entre concerts de rue et ambiance pub. Virée à ne pas manquer !

Deux jours sont bien suffisants pour découvrir Dublin, mais une soirée au Temple bar est indispensable pour s’imprégner de l’ambiance de la ville !

Jour 15 : Rosslare

Préparatifs pour le retour, route jusque Rosslare pour le ferry de 15h30.

En guise de dessert

Petits conseils « perso » pour préparer au mieux votre voyage en Irlande :

  • N’oubliez pas poncho, parapluie, pulls et même bottes si vous aimez les longues balades en pleine nature
  • Prenez un livre touristique assez récent pour être au fait des prix des visites et éviter les mauvaises surprises
  • Les villes sont petites et peuvent se visiter en 1 jour, voire une demi-journée (à l’exception de Dublin qui peut se faire un 1 jour et demi ou 2 jours)
  • Prévoyez toujours d’ajouter ½, voire de doubler les prévisions de temps de trajet, car les routes sont en mauvais état et très étroites pour la plupart
  • Comme dans nos pays continentaux, les coûts en carburant peuvent varier énormément d’une pompe à l’autre, comparez attentivement les prix

De notre point de vue, nous vous conseillons de voir absolument :

  • Pour les amoureux de la nature : « Cliffs of Moher », « Ring of Beara », le parc national de Killarney, les îles d’Aran, le Connemara
  • Pour les passionnés d’histoire : les monuments de la vallée de la Boyne, le « National Museum » de Dublin, la « Jerpoint Abbey » près de Kilkenny, les châteaux de Cashel et de Cahir.
  • Pour les papilles gustatives : goûtez le saumon, le bœuf irlandais, le mouton, les « scones », le stew,… et bien entendu la Guiness et le cidre ! (les autres alcools sont souvent très chers dans les bars)
  • Pour l’ambiance irlandaise : une soirée à Galway et dans le quartier du Temple Bar de Dublin

Pour tout autre renseignement rejoignez-nous Facebook ou sur Google +.

Lexique


Participer


Divers



Le Camping-Car