Saut de la Drôme

Aux portes du Midi de la France

Circuit en camping-car de 6 jours dans les Alpes

Cerné par les montagnes du Vercors, du Dévoluy et des Baronnies, le Diois n’a pour seule voie de communication aisée la vallée de la Drôme. Cette région se présente comme un labyrinthe de petits bassins dominés par d’imposantes barres rocheuses qui feront frémir les moteurs de vos camping-cars.

Dans ce pays, on ne fait que monter et descendre, traverser des gorges, suivre des défilés, passer des cols. Il va falloir être prudent, et garder les yeux sur la route, malgré les superbes vues. Des panoramas dénudés et déserts succèdent des paysages de vignes et de champs de lavande entourant de petits bourgs pleins d’un charme discret. Avec sa douce luminosité particulière, sa végétation à allure méditerranéenne, son relief cloisonné, le Diois appartient déjà à la haute Provence.

Crest

Notre circuit en camping-car début à Crest que vous pouvez rejoindre en quittant la vallée du Rhône en en montant la D93 qui longe la Drône.

Ancienne place forte, Crest peut s’enorgueillir de son donjon qui domine un dédale de ruelles, d’escaliers et de passages voûtés. Un avant goût de ce que vous ferez subir à votre camping-car. Mais à pied cette fois.

De Crest, vous quitterez la vallée de la Drône pour grimpez dans la Forêt de Saou en passant par le Pas de Lauzens, puis le village de Saou.

Forêt de Saou

C’est par l’étroit Pas de Lauzens qu’on pénètre dans cet îlot de verdure long de 12 km, enserré de tous côtés par une muraille de montagnes, et au Centre de laquelle coule la Vèbre. Vous quitterez ce site
ombragé par le Pertuis, qui est, avec le pas de Lauzens, le seul accès à la forêt. A proximité, au pied de
falaises calcaires, se trouve le village de Saou, groupé autour de son église romane et de son beffroi, et des restes de l’abbaye de Saint-Tiers.

Bourdeaux

Bourdeaux, situé au pied des ruines d’un château, est un agréable centre de villégiature, qui a su garder
son aspect médiéval.

Vous prendrez alors la direction de Saillans via le col de la Chaudière. Dominée par les escarpements de Roche-Courbe, la route s’élève dans un paysage montagneux, sec et désolé, jusqu’au col de la Chaudière. Du col, vue sur les murailles qui se dressent au-dessus de la forêt de Saou.

Vous serez alors de retour dans la vallée de la Drône que vous remonterez jusqu’à Pontaix.

Pontaix

Dans ce village accroché au rocher, l’alignement des vieilles maisons et du temple fortifié plonge directement dans les eaux de la rivière. La rue principale avec ses voûtes typiques et ses belles portes, a conservé toute sa saveur ancienne.

Die

Die, située dans un petit bassin entouré de montagnes, est une cité très ancienne. Près de la cathédrale (XIIe siècle, refaite au XVIIe), dont le porche roman est orné de magnifiques chapiteaux, les rues étroites sont encore bordées de maisons Renaissance. Dans la mairie se trouve la chapelle l’ancien palais épiscopal, où est exposée une mosaïque romane. Après avoir longé le mur d’enceinte, on rejoint la porte St-Marcel pour atteindre enfin les remparts, construits au IIIe siècle. On visite aussi les caves où se prépare la clairette de Die, vin blanc champagnisé auquel la ville doit sa notoriété.

Clairette de Die à consommer avec modération avant de reprendre la route en direction de Pont-de-Quart. Là encore vous quitterez la vallée de la Drône pour vous enfoncer dans la montagne et ses lacets. A Menée, prenez à gauche vers de Châtillon-en-Dios.

Châtillon-en-Dios

Une porte à tour carrée coiffée d’un campanile, une demeure du XVIIe siècle abritant la mairie, un temple du XVIIIe et, dans l’église, un beau maître-autel classique, tels sont les atouts de ce vieux bourg blotti sur le Bez, au pied de la montagne de Glandasse.

Quittez le village vers Menée ou vous prendrez encore à gauche vers Archiane.

Cirque d’Archiane

Profonde échancrure entaillant le revers sud du Vercors, entre la montagne de Glandasse et le plateau de, Combeau, le cirque d’Archiane est partagé en deux par un gigantesque promontoire. Ses falaises dominent de quelque mille mètres l’Archiane, ruisseau alimenté par les quatre fontaines de la paroi du fond, et le hameau d’Archiane, aux maisons écroulées. Délaissé par ses habitants, peu à peu envahi d’une végétation de garrigue parfumée de lavande et d’œillets sauvages, ce site grandiose retourne à l’état sauvage.

Revenez sur vos pas jusqu’à Menée puis prenez à gauche en direction du Col de Saint-Maurice-de-Trièves.

Col de la Croix-Haute

Vous atteindrez le village de Saint-Maurice-de-Trièves après un enchaînement de lacets. Vous continuerez ensuite vers le Col de la Croix-Haute.

Dans un décor de pâturages et de sombres forêts, le col de la Croix-Haute marque la limite de l’Isère et de la Drôme, entre les Alpes du Nord, humide et les Alpes du Sud plus sèche.

Continuez la route vers Saint-Julien-en-Beauchêne

Saint-Julien-en-Beauchêne

L’église de ce village renferme une Assomption peinte par Philippe de Champagne.

Continuez par Beaurières avant d’arriver à Le Claps puis le Saut de la Drôme.

Saut de la Drôme

Le Claps est un chaos de blocs dû à un effondrement de la montagne survenu au XVe siècle. Les rochers ont barré la vallée de la Drôme et formés deux lacs aujourd’hui asséchés. La rivière franchit l’obstacle par deux cascades particulièrement spectaculaires: le saut de la Drôme.

Donnez votre avis
[Total: 1 Average: 5]

Coup d'oeil

Mandailles-Saint-Julien

Mandailles-Saint-Julien

Ce petit village du Cantal se trouve entre la Route des Crêtes du Cantal et …

Laisser un commentaire