Un an

C’est vrai ça ! Ca fait un an que je vis sur la route maintenant. On me l’a fait remarquer dernièrement. Le rappel du contrôle technique me l’a rappelé aussi d’une manière moins sympathique. Un an… Et alors ?

On dit parfois que c’est après avoir passé le premier hiver que l’on peut se faire une idée précise de ce mode de vie. Le froid… moins de lumière… mais aussi moins de monde sur la route et sur les beaux endroits. Personnellement j’attaque mon deuxième hiver de vie de nomade ou de demi-nomade.

Est-ce que j’envisage de continuer ? Oui !

Est-ce que j’envisage de continuer longtemps ? Je ne sais pas…

Il se passe des choses bizarres en moi. Rien n’est très clair dans ma p’tite tête. Ma perception des choses, de cette société, de ce qu’on appelle “les gens” évolue toujours. Je ne suis pas un rapide comme garçon. En bon introverti, il me faut toujours du temps pour comprendre, analyser et voir clairement les choses. Rien que le “au fond, qu’est-ce que je veux ?” est un vrai problème pour moi.

Alors j’analyse. Je me pose. J’essaye de comprendre. Comprendre ce que je ressens, mais aussi ce que je vois. J’analyse ce que je comprends, ou crois comprendre. Ouais, vous avez bien compris que ça va me prendre encore du temps.

Ce que je ressens en tout cas, c’est que ce monde change. En mal ou bien, ce n’est pas la question. Il change. Et ma vie change aussi. J’ai l’impression que je peux m’inventer une nouvelle vie. Revenir aux fondamentaux. Réfléchir et agir plutôt que de suivre et subir.

Rien n’est vraiment simple. Rien n’est vraiment clair. Il se passe des choses dans ma p’tite tête. Je maîtrise pas encore les tenants et les aboutissants. Mais dès que ce sera plus clair, promis, cher petit blog… je te tiendrai au courant.

Donc voilà. Un an plus tard, je ne sais pas toujours pas ce que je fais ici. Mais j’adore. N’est-ce pas ça, le principal ?

Donnez votre avis
[Total: 1 Average: 5]

Coup d'oeil

Le temps qu’il reste

“Le temps qu’il reste”, de Serge Reggiani. Paroles de Jean-Lou Dabadie. Combien de temps…Combien de …

Laisser un commentaire