Circuits en camping-car
Le Cantal

Le Cantal en camping-car

Circuit en camping-car en Auvergne de 7 jours

En une semaine, ce circuit en camping-car va vous emmener au cœur du Cantal. Au départ de Saint-Flour, vous allez découvrir les hauteurs du Cantal, terre volcanique de verdure et de fraicheur, entre trésors naturels et vielles pierres. Ce sera également une bonne occasion de découvrir les spécialités gastronomiques d’Auvergne.

Le Cantal

Au départ de Saint-Flour, facile à rejoindre sur l’autoroute E11, vous allez commencer par glisser le long des Gorges de la Truyère qu’enjambe l’impressionnant Viaduc de Garabit où vous pourrez faire cuir vos œufs dans les sources d’eaux les plus chaudes de France.

Vous continuerez vers l’ouest en passant par Aurillac et le village de Laroquebrou avant d’entamer l’ascension des volcans d’Auvergne pour atteindre le point culminant de ce circuit le Puy Mary.

Vous pousserez au nord jusqu’à Condat avant de redescendre par Murat puis Saint-Flour, votre point de départ.

Saint-Flour

Vous débuterez votre circuit en Camping-Car dans le Cantal à Saint-Flour, perchée au dessus de l’Ander.

Saint Flour se trouve toute proche de l’autoroute E11 (A75) reliant Clermont-Ferrand à Millau.

Après avoir visiter la ville, prenez l’autoroute en direction de Millau et sortez après quelques kilomètres sur la D909 en direction de Faverolles et du viaduc de Garabit.

Viaduc de Garabit

Vous allez commencer à remonter les gorges de la Truyère en passant sous le Viaduc de Garabit, dont le style architectural va vous rappeler sans doute une certaine tour métallique parisienne. Et pour cause: ce viaduc ferroviaire servit en quelque sorte de test grandeur nature à Gustave Eiffel.

Remontez la jolie route sur la rive gauche jusqu’aux ruines du Château d’Alleuze.

Château d’Alleuze

En suivant la route des Gorges de la Truyère, vous apercevrez les ruines du château d’Alleuze se dressant encore fièrement sur sa colline escarpée, dominant de 30 mètres le plan d’eau. Cela vous donnera sans doute d’y monter, même si le parking est minuscule pour les camping-car.

Continuez sur la D40 jusqu’à Chaudes-Aigues.

Chaudes-Aigues

Blottit dans le ravin du Remontalon, Chaudes-Aigues est surtout connue pour ses sources d’eaux chaudes, les plus chaudes de toute la France, paradis des amateurs de thermes. C’est aussi un point de départ idéal pour quelques randonnées plus ou moins sportive dans la région.

Prenez ensuite la direction d’Espinasse sur la D11 puis longez le lac de Sarrans sur la D49, puis sur votre gauche, prenez la D98 jusqu’au barrage.

Barrage de Sarrans

Vous passerez sur le Barrage de Sarrans. Avec ses 225 mètres de long pour un maximum de 110 mètres de haut, ce barrage hydroélectrique utilise les eaux de la Truyère pour créer le lac de Sarrans.

Après avoir profité de la vue, continuez sur la petite route pittoresque et tortueuse jusqu’à Vic-sur-Cère où vous prendrez à gauche jusqu’à Aurillac.

Aurillac

Vous voici au pied des Monts du Cantal, à Aurillac. Prenant le temps de visiter cette petite ville avant d’entrer dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

Prenez ensuite la petite D18 (et non la plus grosse D120) vers Ytrac puis Laroquebrou.

En chemin, prenez le temps de vous arrêter pour admirer les points de vue autour du barrage de Saint-Etienne-Cantalès.

Laroquebrou

Laroquebrou se trouve juste à l’entrée des Gorges de la Cère. Prenez le temps de monter jusqu’aux ruines du château fort qui le domine, plus pour la vue depuis la terrasse que pour les vestiges. Le village lui même ne manque pas de charme avec ses petites maisons typiques.

Reprenez la route pour une longue étape jusqu’à Mauriac.

En chemin, vous pourrez encore voir un barrage, celui d’Enchanet cette fois, qui se trouvera sur votre droite.

Maurillac

Mauriac est une ville très animée avec ses foires et ses marchés. Essayez de vous arrangez pour y être vendredi ou samedi soir, rendez-vous hebdomadaires de ses deux marchés. A voir également: la Basilique Notre-Dame-des-Miracles, les vestiges du Monastère Saint Pierre et l’Hôtel d’Orcet.

Prenez ensuite la D122 jusqu’à Salers.

Salers

Vous voici dans la jolie cité moyenâgeuse et montagnarde de Salers, haut perché sur sa planèze. Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, elle profite de sa situation unique, dominant la vallée de la Maronne, et de son passé historique militaire dont ils nous restent ses vielles pierres.

Salers a donné son nom au fameux fromage auvergnat que nous vous invitons à gouter pour reprendre des forces avant l’ascension du Puy Mary, même si c’est surtout au moteur de votre camping-car à qui il faudra des forces.

Puy Mary

Prenez la D680 qui va lentement mais surement, vous emmener au Puy Mary. Cet un ancien volcan de la Haute Auvergne culmine à 1783 mètres d’altitude. Votre camping-car ne pourra pas vous emmener tout en haut. Laissez son moteur refroidir, et continuez à pied. La montée peut être un peu rude aussi, mais la vue au sommet vaut bien tout ses efforts.

Redescendez vers Riom-ès-Montagnes sur la D62.

Riom-ès-Montagnes

Riom-ès-Montagnes se trouve au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Ce sera une étape gourmande où vous pourrez déguster ses fromages et sa liqueur de Gentiane, au milieu d’un paysage de collines et de vallées grandioses.

Continuez vers le Nord jusqu’à Condat.

Condat

Condat est une station qui, et surtout en été, a beaucoup de superbes endroits à vous faire découvrir : les Gorges de la Rhue, les Hauts Pâturages du Cézallier et la Vallée du Cheyade sont autant de raison de rester quelques jours ici. Votre circuit dans le Cantal est presque finie, donc s’il vous reste du temps, profitez en bien.

Reprenez alors la route de Saint-Flour, et faites une dernière étape à Murat.

Donnez votre avis
[Total: 0 Average: 0]

About kerguelen

Coup d'oeil

Le Massif de la Chartreuse

Le Massif de la Chartreuse

Circuit en camping-car en Rhône-Alpes de 4 jours Premier obstacle rencontré à l’approche des Alpes …