Circuits en camping-car
La Bataille des Ardennes

La Bataille des Ardennes

Circuit en camping-car en Wallonie de 5 jours

Ce circuit en camping-car est une sorte de route du souvenir en hommage aux hommes qui se sont battus dans les Ardennes Belges pour libérer l’Europe du joug nazis. Vous suivrez l’itinéraire de 30é Corps Britanniques qui s’opposa en plein cœur de l’hiver à la violente contre-offensive allemande.

La Bataille des Ardennes

Il est vrai que la participation à la Bataille des Ardennes de la part des soldats britanniques (par rapport aux effectifs américains) et nettement moindre, mais leurs courages et leurs déterminations sera décisifs dans la résolution de ce conflit.

C’est dans le froid et la neige que les hommes du Général Horrocks quittèrent les Pays-Bas pour rejoindre la zone des combats dans les Ardennes avec pour mission d’empêcher tout franchissement de la Meuse par les troupes allemandes.

25 décembre 1944 : Florennes

Arrivée pour remettre en état l’aérodrome construit par les allemands et capturé par les troupes américaines, le regiment blindé du 1st Northamptonshire Yeomanry est finalement engagé au combat.

A Florenne, vous pourrez visiter dans la base militaire belge encore en fonction le Musée Spitfire qui présente de nombreux avions qui ont marqué l’histoire de la Force Aerienne Belge dont ce fameux Spitfire Supermarine.

Dinant

Coincée entre ses falaises et la Meuse, Dinant profite de ce cadre peut commun pour nous faire admirer sa citadelle perchée, sa collégiale, et le fameux rocher Bayard, une aiguille rocheuse de 40 mètres.

C’est ici que furent intercepté les espions allemands, vêtus d’uniforme américains.

C’est aussi ici que se fera l’avancée extrême de la contre offensive allemande. Les troupes nazis ne franchirent jamais la Meuse.

24 décembre 1944 : Celles

Le long de la Meuse, vous arriverez à Celles, où le char de tête de la colonne blindée de Panzer sauta sur une mine. Croyant que toutes les routes vers Dinant étaient minées, le commandant de la colonne décida de faire avancer ses blindés à travers les campagnes: ce qui fut bien plus lent et bien plus gourmand en carburant déjà rare pour les troupes allemandes.

Le lendemain, pour Noël, la colonne blindée allemande est anéantie.

3 janvier 1945 : Rochefort

Le 3 Janvier 1945, les parachutistes du 1st Canadian Parachute Battalion de la 6th British Airborn entrent dans la ville de Rochefort et la nettoyent de toutes ses poches de résistances allemandes.

Ils installent une batterie d’artillerie sur les hauteurs du château Comtal avant de reprendre leurs avancées sur Marche-en-Famenne.

Mais nous feront d’abord une boucle par la ville de Saint-Hubert avant de retrouver les courageux parachutistes canadiens à Marche-en-Famenne plus tard.

11 janvier 1945 : Bande

Dans le froid et la neige, le 13th Batailion Parachute Regiment de la 6th British Airborne quitte Resteigne pour se rendre à pied au village de Bure, occupée par les allemands.

Au milieu de la journée, les canadiens lancent leur attaque depuis les hauteurs de la forêt. Malgré un feu nourris et même la présence de blindés Panther, les paras progressent.

Sans le moindre soutient, ils parviennent, après 3 jours d’âpres combats, parfois même au corps à corps, à libérer Bure. Ils recevront l’ordre le soir même de reprendre leur marche pour libérer les villages voisins.

4 janvier 1945 : Marche-en-Famenne

Partie des environs de Aix-la-Chapelle, la 84th Infantry, dont faisait partie Henry Kissinger, futur Secrétaire d’état, prend position à Marche-en-Famenne. Leur objectif ? Empêcher la 116.Panzer de franchir la crête dominant la Meuse.

Sur les routes heureusement gelées entre March-en-Famenne et Hotton, les véhicules blindés ont beaucoup de mal à progresser.

Après 3 jours et 3 nuits de rudes combats dans un froid glacial, ils sont enfin relevés par les écossais de la 51st Highland Division bien mieux équipés contre des blindés. Les Panzer ne sont pas passés.

11 janvier 1945 : La Roche-en-Ardenne

C’est au matin glacial de Janvier que les écossais de la 51st Highland quittent Liège pour rejoindre le front à Marche-en-Famenne. Après avoir relevé les unités galloises, ils progressent vers la Roche-en-Ardenne.

Secondés par des équipes de déminages, ils entrent dans une ville dévastée par les bombardements américains.

Siège de Bastogne

Notre circuit en camping-car se termine à Bastogne.

C’est ici que les forces alliées furent rapidement encerclées par la 5e Panzer Armee du General Hasso von Manteuffel. Surpassées en nombre et dépourvues de vêtements permettant d’affronter l’hiver les troupes britanniques et américaines parvinrent malgré tout à tenir malgré l’absence de ravitaillement à cause du temps exécrable.

Quand le temps s’améliora le 23 décembre, l’aviation alliée reprit les vols, délivrant vivres et munitions ainsi qu’un support aérien tactique. Il y eu alors rupture de l’encerclement, et le front se déplaça vers l’Est sur le sol allemand.

La Bataille des Ardennes aura des conséquences militaires majeures pour les allemands puisqu’ils y épuiseront leurs meilleures unités. Elle aura aussi des conséquences politiques importantes car en attaquant sur le front occidental, Hitler a fait le jeu de Staline. L’Armée Rouge pourra ainsi franchir rapidement l’Oder et atteindre l’Elbe avec les suites que l’on connaît. De leur côté, les armées alliées occidentales ne bénéficieront pas autant qu’on l’aurait souhaité de l’épuisement des réserves allemandes.

Donnez votre avis
[Total: 0 Average: 0]

About kerguelen

Coup d'oeil

Port de plaisance de Middelbourg

Le Zeeland

Circuit en camping-car aux Pays-Bas de 3 jours Définitivement tournée vers la mer, le Zeeland …